Choisir les villes phares et les altitudes pour un Iran circuit mémorable

Pour des vacances d’évasions au Moyen Orient, l’Iran est surement le pays qui saura égayer chacun des instants des globe-trotters. Outre ses paysages diversifiés, l’Iran brille de mille feux à travers ses magnifiques cités comme Téhéran ou Ispahan. Ces métropoles résument parfaitement l’accord du passé, de la religion et de la modernité de cette somptueuse nation.

Visites culturelles et escapades, tels sont les mots d’ordres que les visiteurs auront dans la bouche en allant en Iran. Cependant, l’Iran est également une terre de détente et de divertissement avec ses massifs.

Se laisser séduire par les attraits des cités somptueuses iraniennes

Ornant la partie septentrionale du pays, Téhéran est la capitale de l’Iran, le premier arrêt à privilégier. Rien que dans cette ville, les choses à voir et à faire se conjuguent à l’infini grâce à ses multiples visages. Avec tous les attraits de Téhéran, il suffit de bien choisir les itinéraires pour que la visite soit amplement suffisante. Même en une journée, il est possible de sillonner la ville depuis sa verdure jusqu’à ses monuments. Parmi les bâtisses intéressantes de la citadelle comprend, entre autres, le palais de Shah. Ce complexe magistral confine à lui seul de jolis jardins, des demeures royales et des sanctuaires religieux islamiques. Par ailleurs, c’est dans la capitale que les bourlingueurs auront l’occasion de découvrir la richesse gastronomique de l’Iran. Cette nation est réputée pour ses pauses gourmandes où le thé, les noix et les dattes sont régulièrement au menu.

Ispahan : la particularité d’une ville qui séduit à coup sûr

Après Téhéran, Ispahan est la deuxième ville à ne pas rater pour admirer un bon nombre de chefs-d’œuvre architecturaux. Situé à quelque 1 500 mètres d’altitude sous un immense désert, Ispahan est une succession de panoramas splendides. Avec ses monuments, ses maisons ancestrales et ses mosquées, Ispahan représente fièrement le savoir-faire du Moyen-Orient en grandeur nature. Un iran circuit sur place est parfaitement faisable à pied ou en véhicule, selon les envies. Le mieux c’est de s’offrir le service d’un guide pour savourer chaque visite à Ispahan. Avec l’aide de ce dernier, il est facile de distinguer les plus beaux lieux à découvrir, comme le pont Si-O-Se Pol. Édifiée vers le 17e siècle, cette grande passerelle traverse la rivière Zayandeh et offre une vue magnifique des environs. Ella se démarque particulièrement par ces 33 arches colossales. Ces allées constituent un lieu de repos, de pique-nique et de promenade.

En quête d’évasion vers les massifs et les pics enneigés iraniens

Mis à part les villes et les sites phares qui font sa fierté, l’Iran possède également ses immenses étendues naturelles. Le thème d’un Iran circuit peut aussi se réaliser à travers ses territoires éloignés. Tels sont les cas des destinations d’altitudes qui se terminent au cœur des massifs d’Alborz. À 5 000 mètres de hauteur, le mont Damavand est un havre exceptionnel immanquable en Iran. Dans cette partie du pays, les activités sont considérables pour motiver les vacanciers, ne citant que l’alpinisme ou le trekking. Le ski est aussi un loisir très apprécié sur les lieux, notamment au départ du village de Lassem.